assurance vélo électrique, tarifs, obligations, garanties

Assurance Vélo électrique : Tarifs, obligations, Garanties

Le vélo électrique, tendance incontournable pour les déplacements en milieu urbain, connaît un essor fulgurant. Actuellement, un vélo sur quatre vendu en France est un VAE (vélo à assistance électrique), une popularité grandissante qui ne relève pas du hasard. Devenu une véritable star, le vélo électrique présente une combinaison d’avantages indéniables : écologique, pratique et individualisé, il permet même des déplacements sans effort, idéal en cas de fatigue.

Dans ce contexte, de nombreux nouveaux utilisateurs se posent légitimement la question : est-il obligatoire d’assurer son vélo électrique ? Et, en effet, quelle est la couverture offerte par une assurance spécifique aux VAE ?

Qu'est-ce qui définit une assurance vélo électrique ?

Une assurance pour vélo électrique est essentielle pour se prémunir contre les divers risques associés à l’utilisation de ces nouveaux cycles électrique. Spécialement conçue pour répondre aux besoins du cycliste qui utilise un vélo à assistance électrique, cette assurance offre une protection sur mesure. En dépit de leurs avantages indéniables, les vélos électriques présentent également des inconvénients. Leur coût élevé les rend particulièrement sujets aux convoitises et aux vols.

Risque de collisions avec des automobilistes ou des piétons

De plus, du fait de leur vitesse accrue par rapport aux vélos traditionnels, les cyclistes sont plus susceptibles de chuter ou d’endommager leur équipement (casques, gants). Ils courent également le risque de collisions avec des automobilistes ou des piétons, comme tout autre véhicule en déplacement.

Une assurance vélo électrique offre une protection complète

Enfin, les vélos électriques sont équipés de batteries susceptibles de provoquer des courts-circuits, augmentant ainsi le risque d’incendie, un danger absent dans le cas des vélos traditionnels. Face à ces différents dangers potentiels, une assurance vélo électrique offre une protection complète, permettant aux utilisateurs de rouler en toute tranquillité d’esprit.

Quel est le prix d’une assurance vélo électrique ?

Le prix d’une assurance pour vélo électrique peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la valeur du vélo, le niveau de couverture souhaité, la région où vous résidez, et l’assureur choisi. En moyenne, les primes d’assurance pour bicyclette électrique peuvent aller de quelques dizaines à quelques centaines d’euros par an, Le prix annuel est estimé entre 4,5 % et 7 % du prix d’achat du vélo. Nous vous conseillons de comparer les offres des différents assureurs pour trouver celle qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.

Liste des principaux risques quand on possède et qu'on circule avec un vélo électrique

Voici les risques associés à la possession et à la circulation d’un vélo électrique :

  1. Risque de collision : Comme pour tout véhicule, il existe un risque de collision avec d’autres vélos, des piétons ou des véhicules à moteur.

  2. Risque de chute : L’utilisation d’un vélo électrique peut entraîner des chutes, en particulier à des vitesses plus élevées ou lors de virages serrés.

  3. Risque de blessures : Les chutes ou les collisions peuvent causer des blessures, allant des égratignures mineures aux fractures graves.

  4. Risque de vol : Les vélos électriques sont souvent des cibles pour les voleurs en raison de leur valeur marchande élevée.

  5. Risque de vandalisme : Les vélos électriques peuvent également être vandalisés lorsqu’ils sont laissés sans surveillance.

  6. Risque de fatigue de la batterie : Une batterie déchargée peut entraîner des difficultés pour rentrer chez soi ou pour continuer son trajet.

  7. Risque de surchauffe de la batterie : Les batteries des vélos électriques peuvent surchauffer si elles ne sont pas utilisées ou chargées correctement, ce qui peut entraîner des incidents.

  8. Risque d’erreur mécanique : Les composants électriques et mécaniques d’un vélo électrique peuvent subir des défaillances, ce qui peut rendre le vélo difficile à contrôler.

  9. Risque de négligence de l’entretien : Un entretien insuffisant peut entraîner des problèmes de sécurité, tels que des freins défectueux ou des pneus usés.

  10. Risque de non-conformité réglementaire : Circuler avec un vélo électrique non-conforme à la réglementation locale peut entraîner des amendes ou d’autres sanctions légales.

Il est important pour les utilisateurs de vélos électriques de prendre des précautions appropriées, de respecter le code de la route et de maintenir leur vélo en bon état de fonctionnement pour réduire ces risques.

Est-il obligatoire d'assurer son vélo électrique ?

Pour un vélo à assistance électrique conventionnel ou VAE, aucune obligation légale d’assurance n’est requise. Dans ces cas, la responsabilité civile du cycliste est généralement couverte par son assurance habitation. 

Cela signifie que les éventuels dommages corporels ou matériels causés par le cycliste ou sa famille à un tiers avec le vélo électrique sont pris en charge par cette garantie. Cependant, il est important de noter que cette couverture minimale ne protège pas entièrement le cycliste contre les éventuels dommages corporels ou matériels qu’il pourrait subir lui-même.

Assurer son vélo électrique : une nécessité pour les cyclistes urbains ?

La liste des risques énumérés précédemment suffit en elle-même à persuader tout utilisateur responsable de l’importance d’une assurance pour vélo électrique. Cependant, il est nécessaire d’assurer ces véhicules pour une raison supplémentaire : sous le label générique de « vélo électrique », deux types spécifiques de cycles coexistent en réalité.

Le vélo à assistance électrique classique ou VAE

D’une part, le vélo à assistance électrique classique ou VAE, où l’assistance électrique accompagne simplement l’effort du cycliste sans le remplacer. En d’autres termes, sur un VAE, lorsque l’on cesse de pédaler, le vélo électrique cesse d’avancer. Limitée à une puissance de 250 W, l’assistance électrique du VAE se désactive également automatiquement à une vitesse de 25 km/h ou lors du freinage.

Le vélo à assistance électrique rapide, souvent appelé "Speed Bike"

D’autre part, il existe une variante différente du vélo électrique : le vélo à assistance électrique rapide, appelé « Speed Bike« . L’assistance du Speed Bike est nettement plus puissante (environ 500 W), permettant à ce type de vélo d’atteindre des vitesses jusqu’à 45 km/h. De plus, il peut continuer à avancer même lorsque le cycliste cesse de fournir un effort. Ainsi, le Speed Bike peut fournir toute l’énergie nécessaire pour rouler pendant un certain temps, même sans pédaler.

Les Speed Bikes sont des engins bien distincts. Leurs caractéristiques techniques et leur potentiel de dangerosité les classent dans la catégorie des cyclomoteurs, nécessitant une réflexion différente en matière d’assurance par rapport aux vélos à assistance électrique classique.

Quels sont les risques de rouler sans assurance vélo électrique ?

Ne pas souscrire à une assurance vélo électrique expose à divers risques. En cas de collision ou de chute, les dommages subis par le cycliste et le vélo électrique ne seront pas indemnisés s’il est jugé responsable de l’accident. En effet, la responsabilité civile de l’assurance habitation ne couvre que les dommages causés à des tiers.

De plus, les dommages causés à l’équipement du cycliste (casque et gants, obligatoires) ainsi que les incendies résultant d’un court-circuit de la batterie électrique du vélo ne seront pas pris en charge. De même, le vol du vélo électrique en dehors du domicile n’est pas couvert.

Ces risques supplémentaires importants, peuvent être anticipés et protégés par une véritable assurance pour vélo électrique. Bien que cette assurance ne soit pas obligatoire pour ces cycles électrique, elle est très fortement recommandée.

Quels sont les documents nécessaires pour assurer son vélo électrique ?

Pour assurer votre vélo électrique, voici la liste des documents demandé par les assureurs :

  • Une pièce d’identité ;

  • Un justificatif de domicile ;

  • Les détails du VAE, incluant la marque, le modèle et le numéro de série, ainsi que la date et le prix d’achat.

Si vous souhaitez une couverture contre le vol, les assureurs exigent souvent une identification supplémentaire du vélo. Il est bon de noter que depuis janvier 2021, le marquage des vélos est obligatoire. Ce processus implique une gravure ou une étiquette apposée sur le cadre, avec un numéro d’identification centralisé dans le Fichier national unique des cycles identifiés (Fnuci) géré par l’association Apic, ce qui facilite la récupération en cas de vol.

Quelles sont les garanties possibles si vous souscrivez à une assurance vélo électrique ?

Lors d’un accident de vélo, la responsabilité civile de votre assurance habitation prend en charge les dommages causés à autrui. L’assurance spécifique bicyclette électrique, complète cette couverture en prenant en charge les dommages survenant à votre vélo ou à vous-même.

Garantie contre le vol et les dommages du vélo électrique

Pour être certain d’être protégé contre le vol de votre vélo, assurez-vous que votre contrat d’assurance vélo comprend une garantie contre le vol. Cette garantie de base est généralement incluse dans toutes les offres d’assurance vélo. Veillez à respecter les exigences en matière de système antivol et de marquage, qui peuvent être nécessaires pour être indemnisé en cas de sinistre. Il est important de noter que cette garantie ne couvre pas les actes de vandalisme et n’est déclenchée que dans des circonstances spécifiques :

  • Vol par effraction dans votre garage ou dans un lieu clos et verrouillé à clé de votre domicile. Dans ce cas, vous pouvez être remboursé par votre assurance habitation si votre vélo est couvert par votre contrat.

  • Vol lors d’une agression ou avec violence

  • Vol lorsque le vélo est attaché à l’aide d’un antivol approuvé par votre assurance

  • Dans certains cas, le vol peut être couvert même si le vélo n’est pas attaché, mais que vous êtes à proximité ou qu’il est transporté dans un véhicule.

La plupart des assurances pour VAE couvrent généralement le vol de la batterie seule. Il est essentiel de signaler tout changement de batterie à votre assureur, car cela pourrait affecter la puissance du vélo et entraîner une non-indemnisation. Par mesure de sécurité, il est recommandé de retirer la batterie lorsque vous garez votre vélo.

Garantie contre les dommages matériels

La garantie contre les dommages matériels vous permet d’être indemnisé en cas de dommages sur votre vélo électrique, sa batterie ou ses accessoires, ainsi que pour les réparations. Néanmoins, certaines assurances ne couvrent que les équipements d’origine du vélo électrique.

Les dommages couverts incluent généralement :

  • Les accidents avec d’autres vélos, des piétons ou des véhicules terrestres à moteur

  • Les incendies, attentats, tempêtes ou événements naturels tels que la grêle ou la neige

  • Les catastrophes naturelles et technologiques

  • Le vandalisme

  • Les équipements pour le vélo, tels que le casque, les gants et les accessoires de transport.

Garantie des dommages corporels

En cas de blessures corporelles suite à un accident de vélo impliquant une voiture, une moto, un camion, etc., l’assureur de la partie responsable indemnise entièrement le cycliste, même s’il est en tort.

Dans le cas d’un accident dont le cycliste est responsable impliquant un autre cycliste, un piéton ou une chute seule, l’utilisateur du vélo ne sera pas indemnisé, à moins d’avoir souscrit une garantie de dommages corporels. Les conditions d’application de cette garantie varient considérablement d’un contrat d’assurance à l’autre. Cependant, elle inclut en général :

  • Les frais médicaux engagés par le cycliste

  • L’invalidité permanente et les éventuels frais d’adaptation du domicile

  • La perte de revenus professionnels

  • Les souffrances psychologiques et le préjudice esthétique.

En cas de décès, les bénéficiaires reçoivent un capital destiné à couvrir les frais d’obsèques, le préjudice moral et les pertes de revenus.

Les exclusions de garantie

Il est très important de vérifier les exclusions de votre contrat d’assurance pour éviter les surprises désagréables. En général, si votre vélo est volé alors qu’il n’était pas correctement attaché à un point fixe avec un antivol homologué, ou si des éléments sont volés séparément du vélo, votre assurance ne vous indemnisera pas.

Les exclusions légales

Tout d’abord, les exclusions légales excluent automatiquement toute prise en charge par votre assurance. Par exemple, en cas de conduite en état d’ivresse ou sous l’influence de stupéfiants, ou si vous enfreignez le code de la route et que vous avez un accident.

Les autres exclusions dépendent de votre contrat

D’autres exclusions dépendent des contrats. Les objets que vous transportez sur votre VAE ne sont pas couverts sans une garantie spécifique. De plus, si vous avez un accident lors d’une compétition à vélo ou d’une activité professionnelle exercée avec votre vélo électrique, votre assurance ne vous couvrira pas. Enfin, la garantie contre le vol ne s’applique généralement pas si votre vélo a été volé par escroquerie, par ruse, ou par un membre de votre famille ou une personne vivant sous votre toit.

L'assurance d'un vélo électrique, Comment ça marche ?

Afin de bénéficier de votre assurance pour vélo électrique, il est indispensable d’informer rapidement votre assureur en cas de sinistre.

Il est important de noter que selon le type de dommage (dommage matériel ou corporel, vol ou tentative de vol), un délai spécifique de déclaration peut être applicable. Assurez-vous également de fournir tous les justificatifs nécessaires (photos, etc.) pour prouver la réalité du sinistre.

Les contrats d’assurance pour vélo électrique comportent également plusieurs conditions préalables, notamment :

  • Le vélo électrique assuré doit être neuf ou récemment acheté, avec une limite de temps spécifique après l’achat. Il est donc conseillé d’envisager l’assurance dès l’acquisition du vélo.

  • Les contrats d’assurance exigent également l’utilisation d’un dispositif antivol robuste. Les assureurs recommande les modèles en forme de « U » agréés « SRA » ou homologués par la Fédération Française des Usagers de la Bicyclette (niveau « 2 roues »). Bien que les modèles haut de gamme soient plus coûteux, ils sont également plus difficiles à crocheter, dissuadant ainsi les voleurs.

  • Pour bénéficier de la garantie contre le vol, le vélo électrique doit être correctement attaché en dehors du domicile, avec l’antivol traversant le cadre et la roue arrière, et ancré à un point fixe et immobile.

  • Certaines assurances VAE offrent également une garantie d’assistance juridique pour les litiges liés à l’achat ou à la réparation du vélo.

Il est également courant que les contrats d’assurance pour vélo électrique comportent des limitations, telles qu’un plafonnement des garanties et une décote temporelle sur la valeur du vélo, ainsi qu’une limite au nombre de vols couverts pendant la durée de l’assurance.

Comment trouver la meilleure assurance vélo électrique ?

Pour choisir la meilleure assurance pour votre vélo électrique, il est essentiel d’examiner attentivement les différentes offres. Celles-ci doivent être claires, complètes (incluant par exemple la couverture des dommages causés par des incendies de batterie ou l’équipement du cycliste) et proposer des plafonds d’indemnisation élevés.

Certaines assurances VAE offrent en option certains avantages, permettant ainsi de faire face aux conséquences financières d’un accident corporel avec plus de sérénité.

De plus, une bonne assurance pour vélo électrique doit pouvoir s’adapter à votre situation spécifique ainsi qu’au VAE que vous souhaitez protéger. C’est cette flexibilité, cette personnalisation de l’assurance vélo électrique qui devrait orienter votre choix.

Laisser un commentaire

quatorze − treize =